top of page
  • Photo du rédacteurLiberaj Cicoj

Les Briscarts 34e Parcours d'ateliers d'artistes Montpellier

Dernière mise à jour : 26 avr.

Cette édition est sous le thème ANIMAL


J'ai donc décidé de mettre en lumière une légende de la mythologie de la Rome Antique « Romulus et Remus ».


"Tout le monde connaît le mythe de Romulus et Rémus. Il s’agit bien souvent de notre premier contact avec la Rome antique et la langue latine. Notre professeur nous conte alors que les deux jumeaux, abandonnés à la mort dans le Tibre, furent recueillis par une louve. Celle-ci les aurait nourris et protégés jusqu’à ce qu’un berger les trouve et les adopte comme ses fils avec sa femme Larentia.

Derrière cette tendre histoire se cache une autre version

Tenet fama, cum fluitantem alveum, quo expositi erant pueri, tenuis in sicco aqua destituisset, lupam sitientem ex montibus qui circa sunt ad puerilem vagitum cursum flexisse ; eam submissas infantibus adeo mitem praebuisse mamas ut lingua lambentem pueros magister regii pecoris invenerit – Faustulo fuisse nomen ferunt - ; ab eo ad stabula Larentiae uxori educandos datos. Sunt qui Larentiam volgato corpore lupam inter pastores vocatam putent.

« Une tradition constante affirme que le berceau où les enfants étaient exposés commença par flotter ; puis que les eaux baissant le laissèrent à sec ; qu’une louve, poussée par la soif hors des montagnes environnantes et attirée par les cris des enfants tourna ses pas vers eux et, se baissant, leur présenta ses mamelles avec tant de douceur qu’elle les léchait à coup de langue quand le berger du roi les découvrit. Il s’appelait Faustulus, dit-on. Il les emporta dans son étable et les fit nourrir par sa femme, Larentia. D’autres prétendent que Larentia était une prostituée, une « louve », comme disaient les bergers ; c’est ce qui aurait donné naissance à cette légende merveilleuse. »


Encore aujourd’hui, les dénominations animales sont nombreuses pour désigner une femme au comportement sexuel explicite. On parlera cependant plus volontiers de « chienne » que de « louve »."



Voici "LUPA" 70x50, 2024, Acrylique sur toile, métallisation à la feuille, Posca

Encore aujourd’hui, les dénominations animales sont nombreuses pour désigner une f


Venez visitez mon atelier les 27 et 28 avril 2024 de 11h à 19h ou sur rendez-vous le reste de l'année. (rendez vous par mail : liberaj.cicoj@gmail.com ou téléphone: 06.58.46.53.15)

Adresse : Résidence Marc Bloch, 11 rue du Colonel Marchand, bat B, 34090 Montpellier

Tram: ligne 1 arrêt "Boutonnet Cité des Arts"

Bus: ligne 10 arrêt "Saint Odile"

Accès PMR via la route de Mende






J'ai l'immense joie et l'honneur de rejoindre la team des Briscarts de Montpellier



Animal, on est mal ? Et pourtant notre part d'animal vibre et palpite encore en nous...


La chaleur des fourrures, la couleur des plumages, la puissance des muscles, l'acuité des regards, la volupté des sommeils, la tendresse des éveils, la douceur des caresses maternelles... Ronronnements, feulements, mugissements, rugissements...Animal, anima, âme.

La part de l’animal n’est-elle pas en nous la plus simple, la plus vraie ? Quelles perversités se cachent dans la complexité de l’homme, sa sauvagerie barbare, son besoin de pouvoir, ses calculs malfaisants, ses stratégies guerrières et politiques...?Est-ce son animalité qui le pousse à vouloir toujours tout dominer ?

Sur ce thème “Animal” du 34e Parcours les artistes ont été inventifs. Alors à vous d’accueillir la diversité créative des langages, sans jugement bien sûr car ici l'artiste pense “Animal”...



Les ateliers sont ouverts les samedi 27 et dimanche 28 avril 2024 de 11h à 19h. Préparez votre visite: https://www.briscarts.com/infos.html

Exposition « ANIMAL » Salle Saint-RAVY du jeudi 25 au dimanche 28 avril 2024 de 11h00 à 19h00

Vernissage le vendredi 26 avril à 18h30


Article de la Gazette Montpellier du 26/04/2024



108 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page