top of page

You wish to contact Liberaj Cicoj, to propose an event, a collaboration, do not hesitate to contact us by email

liberaj.cicoj@gmail.com

Retrouvez moi également sur les réseaux sociaux:

Instagram

Facebook

TikTok

Liberaj Cicoj dans son atelier

MONTRER CE QUI NE PEUT ÊTRE DÉVOILÉ

 

Hélène Létang, alias Liberaj Cicoj est une peintre autodidacte née en 1974, en région Parisienne. Son travail part d’un engagement féministe, une volonté de remplacer l’extrême sexualisation du corps féminin, en particulier celle du sein et du téton par des créations visuelles et artistiques.

Liberaj Cicoj veut dire : mamelon libre en Espéranto​​​​​​​​​​​​​​​

MA DÉMARCHE ARTISTIQUE

Mon parcours artistique autodidacte s'ancre dans une démarche féministe profonde, centrée sur la problématique de l'hypersexualisation du sein féminin. Depuis mes débuts, j'ai exploré divers médiums, allant de la peinture à la sculpture, pour déconstruire les stéréotypes et redéfinir la perception du corps féminin. Mon travail s'inspire de l'histoire de l'art et des mouvements sociaux contemporains, cherchant à provoquer la réflexion et à inciter au dialogue.

 

À travers mes œuvres, j'interroge les normes culturelles et les attentes sociétales, mettant en lumière la puissance et la vulnérabilité du sein en tant que symbole. Chaque pièce est une invitation à regarder au-delà de l'érotisme imposé, pour apprécier la diversité et la naturalité du corps féminin. Mon engagement artistique vise à créer un espace où les femmes peuvent se réapproprier leur image et leur identité, loin des contraintes et des jugements externes.

 

Ma pratique artistique se distingue par une approche unique où mon sein devient un outil créatif, un tampon qui laisse son empreinte sur la toile. En utilisant cette méthode, je libère le sein de son association directe avec le corps, le transformant en un symbole désexualisé. Chaque empreinte sur la toile témoigne de cette démarche de réappropriation et de détachement des connotations érotiques traditionnelles.

Le processus de tamponnage me permet de capturer l'essence du sein en tant qu'élément artistique autonome, invitant le spectateur à le voir sous un nouveau jour.

Mon travail met en évidence la capacité du sein à exister en dehors des attentes sociétales, en tant que forme pure et porteuse de significations multiples. Cette pratique remet en question les normes et invite à une réflexion profonde sur la perception du corps féminin dans l'art et la société.

En désexualisant l'empreinte du sein, je cherche à créer un dialogue autour de la redéfinition de l'identité féminine, où le corps n'est plus un objet de désir mais une expression de liberté et d'individualité. Mon art devient alors un acte de résistance contre l'hypersexualisation, proposant une vision alternative et émancipatrice du corps féminin.

bottom of page